Bienvenue !

Ma vie romanesque

jeudi 16 mai 2013

Alea jacta est

16 mai, comme promis. "Les Assiégés" est à vous à présent, chers lecteurs. Faites-en bon usage...

2 commentaires:

La Feuille a dit…

Bonjour !
Je suis lecteur de la série que vous avez commencée racontant les aventures de Barthélémy et D'Ysabellis. J'ai lu tous les volumes parus à ce jour avec un grand plaisir et je dois dire que j'ai particulièrement apprécié le dernier opus "les assiégés du Mont Anis". Je trouve que c'est l'un des plus aboutis, des plus riches sur le plan humain. Recréer l'ambiance d'un milieu de vie populaire au Moyen Âge, en ville ou en campagne, n'est pas chose facile. Trop d'historiens romanciers se limitent dans leurs écrits, à des descriptions d'événements, de lieux, ou de personnages importants dont la vie est plutôt bien connue. Peu s'intéressent à une véritable histoire populaire. Certes vos deux personnages sont un peu hors du commun, mais il faut bien, pour fournir matière au romancier, qu'il y ait des héros, c'est à dire des gens auxquels arrivent des histoires qui sortent du quotidien. Dans votre cas, je trouve le pari réussi et j'espère bien que la série continuera. Ce n'est pas grave si le rythme de publication est lent ; découvrir un ouvrage "abouti" procure une plus grande satisfaction au lecteur que baguenauder dans un récit maladroitement ficelé.
J'ai eu l'occasion, il y a quelques mois, de me promener au Puy, et j'ai retrouvé également, au fil des pages, l'ambiance singulière de cette ville.
J'espère avoir l'occasion de vous rencontrer un jour pour avoir des échanges plus complets (je suis un peu paresseux du clavier !).
En ce qui me concerne, je suis instituteur à la retraite, passionné d'histoire médiévale, et j'écris un peu, mais seulement des chroniques dans un blog, encyclopédique et un peu singulier. Je publie relativement peu de "notes de lecture" mais dès que j'aurai l'occasion de le faire, je n'y manquerai pas.
J'aurais aimé faire comme vous, écrire un roman historique, mais l'ampleur de la tache me décourage préventivement... Je préfère laisser ce travail à d'autres plus talentueux.
Pour conclure, un bouquet de remerciements pour le bon moment que vous m'avez fait passer !

Laetitia Bourgeois a dit…

Un grand, un très grand merci à vous, d'avoir pris le temps de me laisser à la fois tant de gentillesses, et aussi un compte-rendu aussi précis de ce que vous aimez ! Et vous savez, ça tombe assez bien, parce que ce que vous appréciez dans mes livres est précisément ce que j'aime écrire, peaufiner, oui, pendant des heures et des heures.
je vous rassure : la série ne s'arrête pas là, le suivant est même quasiment fini, et comme ça fait déjà six ou sept ans que je le cisèle, il ne devrait pas être plus mauvais, en tout cas pas plus bâclé que "les assiégés".
Je lirai votre blog, à l'occasion, si vous m'en laissez le lien !
Amitiés,
Laetitia