Bienvenue !

Ma vie romanesque

lundi 3 octobre 2011

Outils de travail

Je ne sais pas comment font les autres écrivains, mais moi, je travaille en de perpétuels allers et retours entre le papier et l'ordinateur. Un simple cahier à spirales et n'importe quel stylo me suffisent pour les premiers jets, les ébauches, les constructions, les détails concernant les personnages, les dates, les lieux.
Et un ordinateur pour élaborer les textes.
Ensuite, je travaille en partie sur l'ordinateur, en partie sur des brouillons que j'imprime.
J'ai besoin d'avoir un ordinateur réactif, rapide, et surtout, surtout, fiable. Fiable ! Combien ai-je perdu de textes, de bouts de phrases, dans des plantages ? Cela n'arrive heureusement plus depuis que j'ai fait ressortir la geek en moi. Je travaille actuellement sur Ubuntu (version 10.04 LTS alias lucid lynx pour les autres geeks qui passeraient par là). Et comme logiciels, je n'ai évidemment pas tout testé, (pas si geek que ça...), mais Open Office est celui qui me convient le mieux. J'ai certainement la fierté mal placée, mais je déteste que les logiciels (ou les OS) se croient plus malins que moi. Bon, ils le sont peut-être, mais ce n'est pas une raison pour me le cracher en pleine face à chaque fois que j'appuie sur une touche de mon clavier. J'aime que les ordinateurs sachent rester à leur place d'outils bien gentils. C'est pour cette raison que je débranche systématiquement les correcteurs d'orthographe (ces ignares). Et si l'outil me fait des misères, j'aime aussi ouvrir le capot et rebrancher une bougie. Euh, je voulais dire, ouvrir le terminal et taper une ligne de commande. Non, je ne programme pas, mais il y a toujours un linuxien pour avoir eu le même problème que moi et avoir écrit la ligne de commande ou le tutoriel nécessaire... merci les linuxiens !
Mon idéal, c'est que mon ordinateur soit aussi fiable et pratique que mon cahier. Je n'y suis pas encore tout à fait, mais pas loin. C'est beau le progrès !

3 commentaires:

yohan snourgeoib a dit…

pff.. ordi, papier, quelle différence pour coucher la sueur des prolos ? Pour exorciser mes démons, moi, Hubert-Lulu de l'Albatros, j'ai toujours à ma disposition un nain-scribe qui note tout ce que je dis, résultat je peux me prélasser dans un hamac en attendant la sortie de mon prochain best-seller : Les cocktails pour les nuls ! Ah, Goncourt, quand tu nous tient .. A plus les nazes !
Peace-kikou-lol-bistou-flex !

Laetitia Bourgeois a dit…

Kikou lol aussi, et à bientôt pour le prochain Goncourt ! Mais il faudrait commencer par remplir l'aéerospleen, non ???

yohan snourgeoib a dit…

mmh, c'était surtout un prétexte pour poster des commentaires débiles sur ton blog, sinon c'est html-gloubiboulga-stuff. Mais ça viendra promis !